Qu'est-ce que la Pleine Conscience ?

« Entre un stimulus et une réponse, il y a toujours un espace. Et dans cet espace, il y a notre pouvoir de choisir nos réponses. Notre liberté et notre croissance se logent dans ces réponses. »

Victor Frankl

La pleine conscience est la qualité de la conscience elle-même, qui accueille tout ce qui est, sans aucun filtre. Elle est un des plus grands mystères du Vivant que nous commençons seulement à déchiffrer.

 

Ce terme est aussi celui d’une pratique méditative ancestrale, progressivement portée à la connaissance de tous depuis plus d'un demi siècle en occident. Dans cette acception, la pleine conscience (mindfulness en anglais) désigne la conscience qui se manifeste lorsque l'on porte attention intentionnellement et de manière non jugeante sur l'expérience du moment présent.

Cette capacité à accueillir ce qui est et à suspendre notre jugement fait partie des fondements même de la pleine conscience. Elle favorise une attitude intérieure qui nous aide à traverser l'existence avec une plus grande présence.

Cette « pratique » de la pleine conscience si l’on peut appeler pratique une orientation qui nous ramène vers les qualités fondamentales de l’être, est devenue à la mode ces dernières années. Elle a été mise en exergue notamment par le Pr Jon Kabat Zinn aux États Unis. Il a été en 1979 le concepteur du programme de réduction du stress basée sur la pleine conscience en 8 semaines ( MBSR). L’un des piliers de ce programme est l'entrainement à la méditation de pleine conscience. Elle a été popularisée récemment en France, par le psychiatre Christophe André en particulier.

 

Derrière cette expression en vogue se cachent les fruits de sagesses millénaires, puisque la pleine conscience tire son inspiration de pratiques méditatives ancestrales. Il est intéressant de noter que les programmes de réduction du stress type MBSR ont fait l’objet de milliers d’études empiriques et scientifiques à ce jour. De nombreuses publications témoignent des bénéfices réels de cette orientation de la conscience tant sur le plan physique que psychique.

Elle entraîne entre autre notre capacité d'attention et de discernement à ce qui est présent dans l'instant : nos pensées, nos émotions, nos sensations physiques, mais également l'environnement et les relations.

Elle y intègre une dimension d'éthique et de bienveillance.

Les effets de la pleine conscience

Parmi les bienfaits psychiques, nous pouvons citer pour les principaux :

  • la réduction du stress,

  • la résilience au stress et au changement,

  • une amélioration de la régulation émotionnelle,

  • une meilleure qualité d’attention et de concentration,

  • une augmentation de la mobilité psychique du fait de la neuroplasticité cérébrale.

En ce qui concerne les bienfaits sur la santé physique, les plus étudiés montrent :

  • une réduction de l’inflammation et de l’hypertension,

  • une diminution des douleurs chroniques dans de nombreuses pathologies liées au stress (psoriasis, troubles digestifs, céphalées de tension, etc)

  • une baisse des enzymes accélérant le vieillissement.

Ces effets sur la santé sont mis en évidence par les technologies de biologie et d’imageries médicales.

Au début des années 2000, les scientifiques ont commencé à mesurer l'activité cérébrale de méditants. Ces études montrent chez les personnes pratiquant la méditation de pleine conscience depuis 8 semaines au minimum (comme dans les programmes MBSR et MBCT) :

  • une augmentation de la densité de matière grise au niveau de l’hippocampe, une structure cérébrale importante pour la mémoire et l’apprentissage, la conscience de soi et des autres,

  • parallèlement, une diminution de la matière grise dans l’amygdale, autre structure qui, elle, est impliquée dans des émotions liées à la peur, à l’anxiété et au stress.